Historique

La SNIPF : « un pro » de la certification des compétences

Depuis 1936, date de sa création sous forme associative, la Société Nationale des Ingénieurs Professionnels de France poursuit un objectif central, la reconnaissance de l’exercice de la fonction d’ingénieur par ses membres (« sauvegarder les intérêts et le titre des Ingénieurs ne sortant pas des Grandes Ecoles de l’Etat »).

Les statuts sont déposés par d’anciens élèves de l’Ecole du Génie Civil de Paris, sous l’impulsion de Monsieur Julien GALOPIN, Ingénieur Directeur de cette institution qui devient le premier Président de la Société des Ingénieurs professionnels (SIP).

En 1947, une idée voit le jour :  créer un label « l’Ingénieur Professionnel », d’où l’établissement du Certificat de Qualification Professionnelle (CQP). La première Commission Nationale d’Examen (devenue par la suite Commission Nationale de Qualification) est présidée par Monsieur Casimir CEPEDE, docteur es sciences, membre de l’Académie des Sciences, Directeur Fondateur de l’Institut de Biologie appliquée de Paris et Président de la Commission de l’Enseignement.

Dès cette période, des conférences publiques et des Assises Nationales sont organisées par la SIP et abordent des sujets  comme la Promotion ouvrière (qui deviendra la promotion supérieure du travail) ou la qualification professionnelle.

En 1953, sous la présidence d’Eugène GUITTON, est créée l’Union Internationale des Ingénieurs Professionnels (UIDIP) dans le but de développer les contacts avec les pays étrangers.

En 1969, l’appellation Société Nationale des Ingénieurs professionnels de France est enregistrée à la préfecture de Paris. Cette même année la signature d’un protocole d’accord créant une section SNIPF au sein de la Société des Ingénieurs Civils de France permet l’entrée au Conseil National des Ingénieurs Français.

Entre 1973 et 1979, la SNIPF adapte ses modalités de fonctionnement aux évolutions constatées dans son environnement. Ainsi est créée une délégation Internationale pour rassembler les Ingénieurs Professionnels exerçant à l’étranger.

En 1982, la SNIPF est admise comme Membre Associé au sein du Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France (CNISF).

Après la célébration de son 50ème Anniversaire en 1986, la SNIPF connaît entre 1987 et 1991 des turbulences qui affectent sa vie quotidienne sans pour autant la remettre en cause. Grâce à l’implication remarquable de deux fortes personnalités, Jacques PRAT et Jacques BAUTIER, les difficultés sont surmontées. Dans cette période, est développée une revue adressée à tous ses membres et un protocole d’accord avec l’UIDIP permet d’élargir la reconnaissance de la qualification au niveau européen.

En 1991 la signature d’un accord entre la SNIPF et The Society of Professional Engineers (SPE) marque le début d’une concertation entre les Ingénieurs Professionnels Européens.

En 1992, la SNIPF devient membre adhérent du CNISF, ce dernier approuvant les nouvelles règles d’admission de la SNIPF. Nous voyons dans cette étape la reconnaissance  morale de la contribution de la SNIPF à la Promotion Sociale des personnes.

En 1996, les statuts de la SNIPF sont une nouvelle fois modifiés pour lui permettre de franchir, du fait des évolutions règlementaires, une étape essentielle de son développement : devenir organisme certificateur.

Depuis 1997, date de son accréditation par le Comité Français d’Accréditation (COFRAC), la SNIPF délivre un Certificat de Compétence d’Ingénieur Professionnel (CDCIP).Sous le contrôle d’une Commission Nationale de Certification, deux bénévoles dévoués, Gabriel CARRIE et Jean-Claude GAILLARD s’emploient à traiter toutes les demandes transmises à l’organisme certificateur.

En 2000, la SNIPF devient Association de référence du CNISF pour l’accès au Répertoire Français des Ingénieurs (devenu aujourd’hui le Répertoire des Ingénieurs et Scientifiques).

En 2003, la SNIPF s’organise en une fédération de 18 Associations Régionales et une délégation internationale renforcée, lui permettant  d’assurer une présence de proximité sur tout le territoire national et même au niveau international.

Début 2011, la SNIPF décide d’engager sous l’impulsion de René FICHEUX une vaste campagne de communication pour diffuser le concept de Certification de Compétences de l’Ingénieur Professionnel tant auprès des employeurs que des cadres en démarche de progrès. Les outils de communication sont entièrement repensés pour informer le plus grand nombre.

La SNIPF a donc acquis, après 75 ans d’existence, un savoir-faire reconnu en matière de validation des compétences d’Ingénieur. Les évolutions permanentes de son organisation illustrent sa capacité d’adaptation, voire d’anticipation.

Evènements

Nouveautés :

- Ajout d'offres d'emploi, connectez-vous pour y accéder

- Compte Rendu de la réunion ABEI

Se Connecter