SNIPF-logo

Agenda

Témoignage de l'IESF

Par Marie-Annick Chanel
Vice-Président IESF

Merci M. le Président. Je suis ravie d'être avec vous pour ces 60èmes Assises et échanger ensemble sur cette thématique de la valorisation des savoirs.

Tout d'abord quelques mots sur les IESF. Nous fédérons 180 associations d'ingénieurs et de scientifiques. Notre rôle est de promouvoir les études scientifiques et techniques, de valoriser, structurer, représenter la profession tout en collaborant avec le monde économique et politique.

Ceci s'effectue grâce à des partenariats comme celui de la SNIPF, par la participation et l'organisation d'un certain nombre de congrès, rencontres, conférences, par l'élaboration de cahiers sur des thématiques scientifiques. D'autre part, chaque année, nous réalisons une enquête qui de par les 50 000 réponses recueillies nous permet de cartographier cette population d'ingénieurs et scientifiques. Ses résultats concernent aussi bien l'emploi et les rémunérations que l'appréciation que portent les ingénieurs sur leurs conditions de travail. Nous travaillons aussi en étroite collaboration avec le CEFI, la CTI et les directions des écoles. Notre souhait est que plus de scientifiques s'intéressent au monde politique pour que les décisions de notre pays soient prises avec l'avis éclairé des experts du domaine concerné.

Nous voulons inciter les ingénieurs à entrer dans la vie publique, à laquelle ils peuvent apporter leur connaissance des réalités, leur pragmatisme et leur culture du résultat.

Savez-vous qu'il y a aujourd'hui en France, plus d'un million d'ingénieurs.

Qu'est-ce qu'un ingénieur ?
C'est un créateur de solutions : il imagine, conçoit, implémente et fait que les choses fonctionnent.
C'est aussi une personne d'expérience ayant des compétences acquises pendant et après ses études.
Enfin c'est un leader conscient que l'efficacité est souvent le résultat d'une action collective

Quel est le profil de l'ingénieur recherché sur le marché aujourd'hui?

Pour des réalisations de plus en plus complexes, il doit souvent avoir de multiples compétences dans des domaines différents (physique, chimie, mécanique et électronique, mais aussi biologie, géologie) pour aborder des architectures fortement imbriquées
Il doit assumer des intégrations globales, des certifications exigeantes avec des performances mesurées.
Pour les produits mis en œuvre, les considérations légales, financières et de temps sont toutes aussi primordiales et ne sont pas à négliger pour réussir.
Aujourd'hui, il doit prendre en compte les préoccupations environnementales dans sa conception et dans les phases de production.

Mais, bien sûr, toujours garder cette efficacité de bout en en bout.

D'un point de vue comportemental, l'ingénieur doit avoir la capacité d'aborder des situations complexes et savoir s'entourer, mobiliser les compétences adéquates. Il est nécessairement flexible face aux nouvelles situations, intégrant un nouveau savoir ou acquérant de nouvelles compétences.
C'est un leader, il doit amener son équipe à donner le maximum en leur faisant partager une vision commune, les objectifs à atteindre, souvent dans l'environnement d'une équipe étendue avec diverses cultures
Il doit avoir une capacité d'écoute de manière à éviter les problèmes techniques et les conflits au sein de l'équipe.
Tout cela en gardant l'agilité pour prendre en compte les changements et les aléas inhérents à l'activité.

Comment former de bons ingénieurs aujourd'hui ?

En complément des enseignements théoriques, plusieurs pistes d'éducation existent et ont déjà fait leur preuve :
  • L'apprentissage, l'enseignement par alternance
  • La proximité avec l'entreprise, sous forme de stages, de projets de collaboration industrielle comme cas d'école pratique
  • Les expériences internationales sous forme de stage ou de semestre d'enseignement dans des établissements partenaires des écoles
  • Enfin bien sûr la Formation tout au long de la vie
Il serait sans doute préférable que les enseignants soient des cadres ayant de l'expérience en entreprise afin de rapprocher les deux mondes dans un intérêt commun d'adéquation des compétences aux besoins des entreprises.

Dans le monde d'aujourd'hui, il est impératif d'avoir la capacité à bien juger des situations de plus en plus complexes, de plus dans un contexte changeant. Cette aptitude se construit avec l'expérience. Nous nous devons d'être adaptables, d'apprendre en permanence à apprendre.

La réussite professionnelle est souvent liée à une motivation, une ténacité et une grande liberté dans le déroulement de la formation.

C'est pourquoi il faut pouvoir valoriser ses savoirs. Il faut tirer parti de l'expérience des seniors, leur faire transmettre leur expérience aux générations suivantes. Il faut maintenir la connaissance du savoir-faire, éviter la perte d'informations précieuses, ne pas réinventer la roue, aller plus en avant. La France a besoin de l'ensemble de ses forces vives pour avancer malgré les difficultés du moment.

L'ingénieur est source d'innovation et moteur de progrès

L'ingénieur est objectif et méthodique dans sa démarche et dans ses jugements. Il s'attache à expliquer les fondements de ses décisions

L'ingénieur met régulièrement à jour ses connaissances et ses compétences en fonction de l'évolution des sciences et des techniques.

L'ingénieur est à l'écoute de ses partenaires. Il est ouvert aux autres disciplines.

L'ingénieur sait admettre ses erreurs, en tenir compte et en tirer les leçons pour l'avenir.

S'ouvrir et s'adapter pour faire face aux nouveaux défis.

Il y a tant de réponses à apporter à des problèmes sociétaux par exemple autour de l'énergie, de la gestion de l'eau, du renouvellement et de l'extension des infrastructures.

Il faut que chacun apporte sa contribution au dynamisme du territoire et à la compétitivité des entreprises. Et que chacun soit reconnu à sa juste compétence.

Merci de votre attention.

Marie-Annick Chanel

Imprimer

reseau des ipfRejoignez la grande famille des IPF.
Adhérez à un réseau de compétences et de partenaires

certificationVous avez la compétence d'Ingénieur ?
Vous exercez une fonction d'Ingénieur ?
Valorisez votre savoir-faire par la
Certification d'Ingénieur Professionnel !

ipf-miniAssociation régie par la loi du 1er juillet 1901, la SNIPF rassemble en son sein plus de 2 000 Ingénieurs certifiés suite à une démarche de validation de leurs compétences.